10 règles d’or dans la création de logos que les concepteurs ne devraient jamais enfreindre


Les premières impressions comptent. Le logo d’une entreprise est l’une des premières choses que les consommateurs remarquent, et il doit faire une déclaration mémorable. La plus grande priorité de chaque marque est d’atteindre des clients potentiels et de les attirer vers l’entreprise. Leur logo doit remplir ce rôle rapidement.

Le travail d’un concepteur de logo

Les concepteurs de logos sont des graphistes spécialisés dans la création de logos. Ils sont chargés de développer des emblèmes qui représentent les marques de manière positive et précise.

Il y a beaucoup d’éléments qui entrent dans la conception d’un logo, et il n’y a pas deux designers qui travaillent exactement de la même manière. Il existe cependant certaines règles de base que la plupart des concepteurs de logos respectent.

10 règles d'or dans la création de logos que les concepteurs ne devraient jamais enfreindre 5

Ne sautez jamais la planification préliminaire

Il va sans dire que la création de logo (comme tout design) nécessite une planification minutieuse. Certains concepteurs ont tendance à passer sous silence l’étape essentielle du brainstorming d’idées, de l’esquisse de brouillons et de l’expérimentation de différents styles. Il en résulte un produit final moins qu’impressionnant.

La création d’un logo ne se fait pas dans le vide. Cela nécessite une énorme quantité de communication et de collaboration entre un designer et l’entreprise qui l’emploie. L’étape initiale du développement du logo est probablement la plus importante. Cette étape offre la meilleure opportunité aux personnes de collaborer et de se mettre d’accord sur le logo fini.

L’utilisation d’un logiciel de conception gratuit est un excellent moyen de jouer avec les idées avant de prendre une décision finale. Créateur de logo Canva est simple à utiliser et propose des modèles à partir desquels travailler. Le forfait de base est gratuit mais des mises à jour sont disponibles.

Commencez en monochrome

Travailler avec les couleurs est quelque chose que les graphistes font tous les jours. Mais pour qu’un logo réussisse, il doit résister à l’épreuve du noir et blanc. En d’autres termes, il est important que l’attrait d’un logo ne soit pas totalement perdu lorsqu’il est visualisé en monochrome.

Les logos emblématiques comme celui d’Apple, Nike et Adidas sont très mémorables et esthétiques, qu’ils soient en noir et blanc ou en couleur. Commencer par les os nus garantit que votre conception est bien équilibrée et structurée, sans dépendre totalement de la couleur pour maintenir les choses ensemble.

Trouver le bon équilibre

En ce qui concerne l’art en général, il n’y a pas de règles strictes et rapides. Un logo, cependant, a un objectif très spécifique : représenter la marque qu’il représente, les caractéristiques uniques de la marque et attirer les clients potentiels. Les logos contiennent souvent un mélange de symboles, de texte et de couleurs qui doivent être étalonnés pour avoir le bon effet. Atteindre un bon équilibre dans un logo implique d’examiner la symétrie, le contraste, la couleur, les formes, les motifs et le mouvement.

Utiliser un logiciel comme Ucraft permet aux concepteurs de logo de créer à partir de zéro. Ceci est très utile pour évaluer l’impression globale d’un design et l’éditer rapidement et facilement.

Taille et évolutivité

Les concepteurs ne peuvent pas se permettre d’ignorer les problèmes de taille et d’échelle lors de la création de logos. Les marques utilisent leurs logos sur une grande variété de produits, rendant l’adaptabilité essentielle.

Un logo sur une carte de visite peut mesurer un pouce carré, mais les concepteurs doivent garder à l’esprit que la taille de leur toile n’est pas statique. La conception finale a besoin de suffisamment de détails pour paraître sophistiquée, mais elle doit également être suffisamment simple pour être distinguée lorsqu’elle est réduite.

Soyez sélectif avec la couleur

Les logos doivent être accrocheurs, mais cela ne veut pas dire être bruyants ou criards. Un graphique contenant de nombreuses couleurs est déroutant pour les yeux. Choisir la fonctionnalité centrale devient impossible lorsque vous essayez de traiter trop de choses à la fois. Les logos les plus reconnaissables contiennent généralement un maximum de trois couleurs, la palette arc-en-ciel de Google étant l’exception. Le jaune vif de Mcdonald’s, le slogan rouge de Coca-Cola et le logo Twitter bleu clair sont si faciles à retenir en raison de leur style simple.

Toujours un lien vers l’entreprise et le produit

Les concepteurs de logos ont la tâche difficile de créer un visuel esthétique qui incarne également le caractère et l’éthique d’une marque. Chaque entreprise souhaite un logo unique dont les consommateurs se souviendront et associeront automatiquement à la marque.

Les logos n’ont pas besoin d’être trop littéraux, mais créer un lien avec le produit en question est essentiel. Le Swoosh (Nike tick), par exemple, ne ressemble pas littéralement à une chaussure de course, mais il est toujours immédiatement reconnaissable et les consommateurs l’associent à la marque de chaussures.

KISS – Restez simple, stupide

Ce concept, utilisé il y a des décennies dans l’US Navy, est quelque chose que tous les designers devraient suivre, qu’ils conçoivent un logo ou une couverture de magazine. Garder les choses simples devrait s’appliquer à tous les éléments d’un logo : couleurs, typographie, structure et composition globale.

Plus c’est simple, mieux c’est. Les consommateurs n’ont tout simplement pas la capacité de se souvenir de logos complexes alors qu’il y en a déjà tellement autour d’eux.

Privilégier la communication et la collaboration

La conception d’un logo n’est pas le travail d’un seul individu. Alors qu’un graphiste talentueux est fondamental dans la création d’un logo, démarrer le processus sans la contribution appropriée de l’entreprise en question, c’est comme essayer de construire une maison sans fondations.

Un designer peut travailler avec de nombreux éléments pour développer quelque chose d’esthétique et de mémorable. Mais pour capturer l’essence d’une marque, il faut une communication et une collaboration constantes et ouvertes. Un client peut ne rien connaître des principes de conception, mais il connaît sa marque et ce qu’elle représente.

Tenez-vous-en à une police et à la bonne

La police de caractères utilisée dans un logo est l’une des considérations les plus importantes auxquelles doit faire face le concepteur. Tout comme différentes couleurs sont associées à différentes marques, différentes polices et typographies deviennent synonymes de l’entreprise qu’elles représentent.

Il est facile de voir à quel point le choix de la police de caractères est important dans les logos lorsque vous regardez des entreprises comme Disney, HBO et CNN. Ces logos sont clairement reconnaissables et incarnent les caractéristiques pertinentes.

Une fois que vous avez appris les règles… brisez-les

Les règles sont faites pour être enfreintes, non ?

Cela peut sembler contre-intuitif, mais pour être un bon concepteur de logo (et un concepteur en général), il faut savoir quand repousser les limites et rompre avec les directives. Le but d’un logo est d’être un emblème immédiatement reconnaissable qui évoque une émotion particulière et incite ensuite à une action, généralement l’achat d’un produit.

Il existe des centaines de milliers d’entreprises dans tous les secteurs, chacune avec une identité de marque unique. Cela rend la tâche de créer un logo unique intimidante. Regardez le travail d’autres designers et portefeuilles en ligne, mais ne le copiez pas directement. Inspirez-vous de ce qui a précédé, puis appliquez vos compétences créatives d’une manière nouvelle et originale.

Conseils à garder à l’esprit

10 règles d'or dans la création de logos que les concepteurs ne devraient jamais enfreindre 6

Ces dix règles, bien qu’extrêmement utiles, ne sont pas les seules directives que vous devez suivre lors de la conception d’un logo. L’expérience dans tous les domaines du design graphique peut éclairer votre processus créatif et s’inspirer du travail d’autres designers fait partie intégrante de la conception de vos propres idées. Quand il s’agit de cela, cependant, il est totalement interdit de baser vos conceptions sur celles de quelqu’un d’autre.

Les logos ne sont pas la seule chose que vous pouvez utiliser comme source d’inspiration.

Regarder le monde qui vous entoure et choisir des éléments visuellement frappants peut s’avérer très utile. Surtout lorsque vous essayez de trouver le design parfait lié à un produit particulier. Le logo de Shell, par exemple, est immédiatement reconnaissable même lorsque le nom de l’entreprise est omis. La plupart des gens ne savent pas que le nom « Shell », ainsi que l’emblème du coquillage, provient des coquillages importé d’Asie en Amérique à la fin des années 1800. La conception simple est désormais associée à la société pétrolière et gazière internationale, même si elle n’a aucun lien direct avec leur objectif.

La conception de logo est un domaine hautement spécialisé. Les créateurs qui y participent doivent être prêts à travailler dur et intelligemment. La responsabilité de concevoir des logos qui attirent les consommateurs vers les produits rend cette carrière à la fois stimulante et enrichissante.

Lectures complémentaires

🤞 Ne manquez pas ces astuces !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! En savoir plus dans notre politique de confidentialité

Laissez une réponse

DECOUVEREZ COMMENT OBTENIR DU TRAFIC GRATUIT ET ILLIMITE VERS VOTRE SITE OU BLOG WORDPRESS

Apprenez Pas à Pas à Générer Du Trafic Et Passer de 0 à 1000 Visiteurs Quotidiens